PHILIPPE LABAUNE L’interview

Litzic : Bonjour Philippe. Avant toute chose, peux-tu te présenter en quelques mots ? Philippe Labaune : Je suis metteur en scène de théâtre. J’ai créé ma compagnie, le Théâtre du Verseau, en 1983. J’ai dû signer environ 35 spectacles depuis. Je suis totalement autodidacte. Aucune formation théâtrale en amont. J’ai appris en...

PHILIPPE LABAUNE Opera posthuma

Opera posthuma c’est une maison sous la peau c’est une réalité mobile j’en ai une photographie en noir et blanc de briques rouges et fenêtres blanches deux arbres autour de la porte gravier blanc pans de toit et combles volets carrés c’est l’hiver probablement c’est une sorte de tombe un...

PHILIPPE LABAUNE Feu cheval

Feu cheval avancer penché dans la courbe du chemin une ligne qui se perd dans le gris du soir une trace comme suspendue courir sans voir écrire l’espace et son risque voyez les aveugles les mains en avant on sent la chaleur une sente qui invente le dessin à mesure...

PHILIPPE LABAUNE En creux

En creux c’est un théâtre une ruine un sous-sol où mourir de sa mort rien ne se passe on est prié de fermer les yeux une ouverture vive dans un mur bleu comme de craie un rectangle d’air immobile une cellule vide et devant bancs et fauteuils pour les fantômes...

PHILIPPE LABAUNE Le portrait

Nous consacrons le mois de février à un auteur que nous qualifierions d'atypique. Venu tard dans l'écriture même s'il est ancré dans un milieu où elle prédomine, celui du théâtre, il publiera très prochainement un recueil, Oeils, aux éditions Gros textes . Ces textes ne sont pas des nouvelles, ne...

MARIANNE DESROZIERS Fantasmagories

Recueil de nouvelles, Fantasmagories par Marianne Desroziers Définition Larousse 2015 : Fantasmagorie : n.f ( du gr. Phantasma, apparition, et du fr. allégorie). 1. Spectacle matérialisant des visions fantastiques ou oniriques. 2.littér. Présence, dans une œuvre, de nombreux thèmes et motifs fantastiques propres à créer une atmosphère surnaturelle. Le décor est planté....

MARIANNE DESROZIERS Trouville, côte Normande (fin)

Retrouvez la première partie et la deuxième ICI et ICI Elle note qu'il a légèrement haussé les sourcils au mot écrivain. Elle regrette de l'avoir dit. Elle finit toujours pas regretter de le dire, de dire qu'elle écrit, d'ouvrir la bouche pour articuler maladroitement ces deux syllabes : j'é-cris, c'est...

MARIANNE DESROZIERS Trouville, côte Normande (partie 2)

Retrouvez la première partie de Trouville, côte Normande ICI   Il la regarde en douce, à la dérobée. Ses mains, ses yeux, sa bouche aussi. Il est curieux d'elle, si curieux, il voudrait tout savoir. C'est comme une faim d'elle inextinguible. Elle évite bien de le regarder. Elle l'écoute surtout,...

MARIANNE DESROZIERS Trouville, côte Normande (première partie)

A Marguerite Duras Trouville, côte Normande. L'humidité colle à la peau. Les premiers frimas s'imposent. Le vent s'insinue sous les vêtements. Le soleil a du mal à percer derrière les nuages moutonneux. C'est la fin de l'été, presque le début de l'automne. Ca sent les embruns. On entend les cris...