[AUTEURE DU MOIS] Clap de fin pour JessiKa Lombar.

Tout reste à écrire.

Notre titre est trompeur. Loin d’être un clap de fin, ce dernier article consacré à notre auteure du mois de février n’est que le préambule d’une suite qui s’annonce extrêmement intéressante. En effet, JessiKa Lombar a des projets en tête, tournés autour de l’évolution de sa plume. Nous savons qu’elle possède toutes les qualités requises pour poursuivre son chemin et rallier à son écriture de nombreux lecteurs et de nombreuses lectrices, car jamais elle ne leur manque de respect. Ce respect, c’est celui de casser les codes, d’apporter de la réflexion là où, souvent, elle est absente. Et surtout, toujours, de le faire avec intelligence. Inutile de dire qu’il s’agit là de la marque des grands et des grandes. Nous souhaitons donc à Jessika Lombar de belles réussites futures et suivrons avec attention la suite de son parcours. Mais en attendant, elle nous laisse son petit mot de la fin, encore une fois écrit avec une acuité toute particulière.

Mot de la fin.

Je n’aime pas les « aurevoirs ». J’évite les quais de gare et les « Kiss and Fly » des aéroports. Je tiens simplement à remercier chaleureusement le webmagazine Litzic et particulièrement Patrick Béguinel qui m’a fait confiance pour représenter le joli moi de février en mettant en lumière mes écrits comme personne ne l’avait fait auparavant.

Si le genre érotique reste un style de niche, souvent relégué aux bas des rayonnages des librairies, parfois dénigré et absent des bibliothèques, c’est un moyen extraordinaire et original d’aborder des sujets d’actualité en les enveloppant de sensualité et de poésie. La langue française est une des plus riches et nous offre une palette incommensurable de mots qui ouvre tous les champs des possibles.

Grâce à ce mois passé en votre compagnie, j’ai compris que ma plume pouvait toucher n’importe quel lecteur au-delà du style, le surprendre et emporter avec elle, même les plus récalcitrants, dans son univers onirique et fantasmagorique. Il suffit d’oser lui donner sa chance en acceptant de la découvrir, comme vous avez su le faire, avec bienveillance et ouverture d’esprit. Toutes vos bonnes ondes m’accompagnent désormais et me reboostent pour la suite qui se dessine plus clairement dans mon esprit et croyez-moi, je vous prépare de belles surprises.
Je suis certaine que nos chemins se croiseront de nouveau et je vous dis à très bientôt en restant présente sur les réseaux pour échanger avec ceux qui auront envie d’en savoir plus.

jessiKa lombar clap de fin
Relire la chronique de Rose noir.

Relire le portrait de JessiKa Lombar

Relire la chronique de Les lèvres rouges

Relire la chronique d’Into Vinceres et son extrait

Relire la première partie de l’interview , la deuxième et la troisième

Nous retrouver sur FB, instagram, twitter

soutenir litzic

 

Ajoutez un commentaire