SANS CRISPATION LITZIC : Fête la mort !, Imago, Perpète

éditions sans crispation

Collaboration entre les éditions Sans crispation et Litzic !

Litzic s’est associé aux éditions Sans crispation de David Laurençon sur trois parutions de livres. Cette rubrique vous permettra d’accéder directement au site des éditions Sans crispation et d’y acquérir les livres.

Les trois livres édités sont, par ordre Alphabétique :
Fête la mort ! par Jacques Cauda,
Imago, par Philippe Sarr,
Perpète par Thierry Girandon.

Nous avons déjà eu l’occasion de parler de chacun de ses auteurs dans de précédents articles. Jacques Cauda avait déjà répondu à des questions posées par David Laurençon, ce qui présumait peut-être déjà, à l’époque, d’une future collaboration littéraire. Vous pouvez relire la teneur de cette conversation haute en couleur, et vous imaginer ce que peut-être Fête la mort !, même si votre imagination ne sera jamais à la hauteur de ce que Jacques Cauda à lui-même créé.

Des auteurs que nous aimons

Outre Jacques Cauda dont nous n’avions à vrai dire jamais lu un livre, nous voici entouré de deux auteurs que nous connaissons bien mieux, Thierry Girandon et Philippe Sarr. Vous êtes déjà partiellement au courant de leurs travaux car tous deux ont déjà vu leurs ouvrages chroniqué sur Litzic, en long, en large, en travers, sous toutes leurs coutures, visibles comme invisible. Concernant Philippe Sarr, nous avions eu la chance de découvrir ses deux premiers romans, Tagada (paru chez La p’tite Hélène éditions) et Les chairs utopiques (chronique), déjà chez Sans crispation éditions.

Il se trouve qu’Imago est, en quelque sorte, l’ouvrage qui unit les deux romans, la rotule qui articule ces deux entités distinctes, tout en étant foncièrement une histoire nouvelle. Une mise en abyme du travail d’écrivain. Mais ici, rien n’est cousu de fil blanc car un virus peut tout bouleverser et brouiller les frontières entre le réel et l’imaginaire.

Pour décortiquer l’oeuvre de Thierry Girandon, il faut un peu plus de temps, car elle est plus conséquente. De son premier Les faux-cils et le marteau à son dernier Perpète, en passant par Amuse bec, deux constantes : les petites gens et la poésie. Thierry décris dans ses histoires celle de ceux qui ne sont “rien”, des invisibles, des laissés-pour-compte, des losers magnifiques, des “qui pourrait”. Ils sont mis en valeur par une écriture poétique qui n’a cessé de s’affiner avec le temps, ce que confirme Perpète, avec maestria.

Les livres.

sans crispation litzic

 

 

Titre incantatoire, roman subversif (si le subversif a à voir avec la bousculade radicale des bourgeoises pudeurs), Fête la mort !, huitième roman de Jacques Cauda, initiateur du courant pictural « surfiguratif », écrivain prolixe et sur-énergique, est sans conteste l’une de ses oeuvres la plus aboutie et la plus jubilatoire parue à ce jour.
Si fêter la mort semble incongrue dans une société qui tendrait plutôt à la nier (vanité de la vie terrestre), Jacques Cauda se fait une joie de nous rappeler que mourir peut aussi être un art. Fête la mort ! prend à contre-pied, en le « surfigurant », le « N’oublie pas que tu vas mourir ! » de la pensée chrétienne et nous ramène à notre condition de mortel, lui, l’artiste, en faisant s’enlacer la fête et la mort dans une joute poétique et macabre.

 

 

sans crispation litzic

 

Jad est écrivain. Sa vie, d’abord axée sur un rapport heureux avec les femmes, vole en éclat lorqu’un virus fatal l’infecte – lui ou son ordinateur.
Sa perception du monde change ; ses approches littéraires se désordonennt ; les frontières entre la réalité et son imaginaire se floutent.
IMAGO, œuvre de science-fiction-intime,est le troisième roman de Philippe Sarr. Fruit d’un jeu littéraire initié durant la période de confinement liée à l’épidémie du coronavirus, cette histoire, pour le moins féroce, est un trait d’union entre Les chairs utopiques (paru aux éditions sans crispation en 2018) et Tagada (La p’tite Hélène éditions, 2019).

 

 

 

perpete thierry girandon coédition litzic sans crispation

 

 

Jean décida de garder cette jambe et même de dormir avec cette jambe. Il avait une chance inouïe d’avoir trouvé cette jambe apprivoisée. Son lit était étroit et s’il avait trouvé un corps entier, il n’aurait pu dormir avec dans le lit. Une jambe était la compagne idéale […]

« LES PLUIES »

 

 

 

 

Acheter les ouvrages

Les chroniques sont à relire ici : Fête la mort !, Imago, Perpète

Les livres brochés (achat) : Fêtes la mort !, Imago, Perpète

Les formats e-book (achat) : Fête la mort !, Imago, Perpète

 

Nous retrouver sur FB, instagram, twitter

soutenir litzic

Ajoutez un commentaire