FLORENT LUCÉA Facettes poétiques

florent lucéa luxis luceartist facettes poétiquesNotre auteur du mois Florent Lucéa possède de nombreux talents qu’il convient de découvrir au mieux. Ainsi, avec la générosité qui le caractérise, il nous offre des fragment de ses facettes poétiques. Nous vous invitons à les découvrir sans tarder.

Ode à l’Afrique

Terre rouge sang de mes beaux ancêtres,
Tertre bouge sous l’astre incandescent,
Territoire d’espoir d’ébènes êtres,
Terrain d’ivoire, fers, déserts brûlants.

Mer de sable, de pyramides rigides,
Mercure limpide, mes veines arides,
Mérite, rites puissants de doux druides,
Méandres, oxydes et âpres acides.

Air chaud, méandres, journées intrépides,
Air froid de mortelles nuits régicides,
Air humide de forêts en danger,
Air vicié, systèmes attaqués.

Feu intestinaux et terrestres combats,
Feu aveugle craché par canons guerriers,
Feu vengeur et vacarme d’enfants-soldats,
Feu dévastateur, secrets bien surannés.

Verts princes sylvestres fort abattus,
Vers des champs de villes peuplées de mines,
Ver dévorant le ventre des famines,
Vert espoir pour les tribus sans abus.

Afrique, mère de dieux ésotériques,
Afrique, source de corps hétéroclites,
Refuge de nos réceptacles mystiques.

Je ne suis pas votre bamboula

Je ne me dis ni prophète ni apôtre,
Je ne suis pas meilleur, souvent je me vautre,
Je ne suis pas votre dû, muselé esclave,
Ma négritude se dresse sans entrave.

J’ai fait le même rêve que Martin Luther,
Je milite sans goût amer, restons fiers,
Je lutte comme Dame Rosa dans son bus,
Mes mots sont pleins de malice de doux rébus,
Ma mémoire résonne pour ma Vénus Noire,
Pour les rires Chocolat, de fragile gloire.

Ne nomme pas curiosité de salons,
Ne me traite pas de nègre, d’ami Y’a bon,
Ne m’appelle pas cancrelat dissimulé,
Que s’affiche ma colorée félicité !

Je dis stop à votre fielleuse parole
Qui ne me fera jamais changer de rôle.

Vous pouvez retrouver l’interview (en trois parties) de Florent Lucéa ICI, ICI et ICI

Liens utiles : suivre notre auteur du mois sur fb, twitter, instatgram et son site perso.

Ce texte est publié avec l’aimable autorisation de Florent Lucéa.
© Florent Lucéa – tous droits réservés, reproduction interdite.

Comments (1)

  • FLORENT LUCÉA 3 poèmes (J'exhale, La poupée, Si j'étais une dame)

    […] Vous pouvez retrouver deux autres poèmes de Florent Lucéa ICI […]

    Reply

Ajoutez un commentaire