[ALBUM] TANGLED TAPE, soul nouvelle génération

1er album Tangled Tape Back & forth (disponible)

La soul est un style qui ne cesse de se réinventer. Pour ce faire, elle se mélange aux sonorités actuelles, inspirées, parfois électroniques, parfois proche des musiques urbaines. Avec Tangled Tape, et son premier album Back & Forth, nous flirtons avec le trip-hop, avec une ou deux incursions dub, mais toujours avec cette chaleur propre à la soul.

Rayonnement infra-rouge.

Dès le premier titre de Back & Forth, Playground, nous pénétrons dans un univers ouaté, dans lequel il fait bon déambuler. La voix nous accueille de la plus belle des manières, avec cette touche de sensualité suave qui émerge de ce timbre joliment posé sur une musique au diapason. Les sonorités vintages, organiques, nous bercent (tout en nous happant) instantanément, sans pour autant qu’elles ne sentent le renfermé.

En effet, nous sommes également en présence d’effets plus modernes, légèrement électroniques, notamment sur les beats qui s’imposent sans forcer, en arrière-plan bien souvent, décuplant la force de l’interprétation, la modernisant sans que cela ne sente l’avidité maladive de ceux qui n’ont rien à dire. Autant le dire tout de suite, nous gagnerons du temps, il n’y a dans back & forth aucune faute de goût (même Lazy, proche du dub, ne réussit pas à nous effrayer malgré notre réticence envers ce style musical).

Respect et expérimentations.

Il est évident qu’une telle musique se doit d’être respectueuse. On ne fait pas de la soul comme on fait du rock, il faut qu’elle irradie, qu’elle soit une part profonde de ses auteurs. Elle l’est assurément dans la voix lead d’Ornella Mesplé-Somps qui, sans en faire des caisses, retransmet au travers d’ondes sensuelles l’esprit des années 70. Envoûtante, rassurante, elle nous transporte irrémédiablement dans un ailleurs confortable, aux épaisses moquettes, au mobilier en bois précieux et aux lumières tamisées.

Elle est secondée par des musiciens, comme elle, inspirés. Tangled Tape n’est donc pas qu’une belle voix, c’est aussi un groupe capable de produire une musique sans âge solidement implantée dans son époque, capable de tirer un trait d’union entre un lumineux passé et un présent en constante mutation, sans jamais perdre le fil, ténu, de l’âme en voyage. Ainsi, le groupe mélange recettes classiques (claviers sublimes, basse roulante, chavirante, groovy, rythmique mid-tempo invitant à la danse, percussions latine, comme sur Makin’ Histry par exemple) et potions expérimentales par le biais des outils électroniques.

Toujours juste.

Pourtant, jamais le groupe ne s’écarte du chemin qu’il semble s’être tracé, à savoir celui qui permet de s’évader en un clin d’oeil, loin du tumulte ambiant, loin du bruit mécanique de nos vies urbaines. Ici, nous restons dans un environnement doux, porteur d’émotions positives. Nous ne sentons pas dans Back & Forth ce constat que tout va mal autour de nous. Si mélancolie il y a, elle se porte vers l’avenir, et non vers le constat blasé des erreurs commises jadis.

L’énergie s’avère positive, sans doute par la lumière qui coule tout au long des 50 minutes que dure l’opus. Tangled Tape fait sienne la devise que seul le moment présent vaut la peine d’être vécu. Et en combinant esprit soul et trip-hop à la Morcheeba, en y incorporant les moyens actuels en terme de production, le combo s’inscrit dans un mouvement moderne où la réhabilitation de ces musiques qui nous font chaud au cœur n’en finit pas de nous enivrer. Simplement bien joué.

LE titre de l’album.

Pour nous, par l’esprit qu’il dégage, par ses sonorités de guitares, Then you come back to me est à même d’être le morceau qui représente le mieux le disque (même si un seul titre ne saurait rassembler toutes les qualités de ce LP). Nous aimons son rythme lent, ses arrangements délicats, le fait que la voix courre de façon échevelée comme pour ramener ce “Baby” à elle. Il y a de la ferveur, de celle des sentiments qui ne doivent surtout pas rester enfermés dans une cage dorée.

La légère montée en intensité se solvant par le solo de guitare, lui même suivi d’une poussée organique de claviers, avant de retrouver la quiétude initiale nous entraine dans un univers de film romantique, sur fond de soleil couchant. Un peu à l’image de la globalité de ce disque ayant la capacité à être instantanément un standard du genre, made in Toulouse qui plus est.

tangled tape back & forth

 

Suivre Tangled Tape sur FB

On pense aussi à Seratones

Mise à jour ! Tangled Tape sera aux Trans Musicales de Rennes le jeudi 5 décembre (à l’Etage)

Ajoutez un commentaire