[ EP ] LEVITATION FREE, The world is in your hand, pop en apesanteur.

The world is in your hand, 1er EP de Levitation Free.

Nous aurions dû voir le groupe sur la scène d’Art Rock qui devait se dérouler du 29 au 31 mai dernier. Malheureusement, la conjoncture sanitaire en a décidé autrement. Fort heureusement, nous nous rattrapons aujourd’hui en vous présentant Levitation free, groupe en partie briochin (de Saint-Brieuc quoi) puisque son géniteur en est effectivement originaire. Nous ne pouvions donc pas passer à côté de la dream pop (pleine d’amour) du combo !

The World is in your hand.

Le groupe sortira très prochainement une toute nouvelle vidéo pour illustrer un titre inédit (répondant au nom de The One). Nous vous en reparlerons en temps et en heure (soit dès vendredi, aux alentours de 14 heures, heure à laquelle le morceau sera dévoilé) mais nous nous attardons aujourd’hui sur l’EP The world is in your hand (déjà disponible). Ce premier disque regroupe 4 titres du groupe, 4 pépites qui ne demande qu’à s’élever dans le bleu azuréen du ciel pop mondial. Pourquoi ? Parce que le groupe possède un petit truc à part qui nous fait décoller, instantanément, par la pureté des thèmes se dégageant de chaque titre et par une capacité à nous faire rêver.

Mais reprenons un peu au début. Levitation Free est le projet de Sébastien Jamet, originaire de Saint-Brieuc. Un jour, en tant que bénévole, il aide à faire se baigner des paraplégiques et tétraplégiques dans un centre de rééducation, au sud de la France. Cette expérience partagée avec ces personnes handicapées, retrouvant par le principe d’Archimède une certaine sensation de liberté, « en apesanteur », lui inspire le nom du groupe (ainsi que sa musique). Cet EP rend effectivement hommage à cette impression de flotter dans un courant ascendant, regorgeant de bonnes vibrations et d’espoirs (le titre même du disque en est un parfait exemple).

Pop, dream, love.

La pop du groupe est un habile mélange de pop, teintée de psychédélisme (nous pensons parfois aux inévitables Tame Impala), aux ambiances vaporeuses légèrement ouatées, et de rock d’inspiration 70’s (revisité à la sauce 2020). Nous ressentons une sensation de confort à l’écoute, comme si nous nous enfoncions dans un cocon douillet. Attention, le tout n’est pas sirupeux ou dégoulinant d’on ne sait quelle bonne intention un peu lourdaude, pas du tout. Nous sommes en présence d’une pop inspirée, qui ouvre les chakras, nous permet de quitter quelques minutes l’environnement qui est le notre pour rejoindre l’univers des rêves.

Onirique, la musique de Levitation Free nous offre en effet une sensation de liberté farouche, de celle qui nous fait combattre pour la garder intacte, y compris (et surtout) aujourd’hui, alors que le confinement n’est pas encore un mauvais souvenir. La production participe grandement à cette sensation de confort ouaté, cotonneux. L’ensemble est mixé dans un shaker géant qui mélange chaque instrument de façon égale. Résultat : une musique paradoxalement dense (alors qu’elle paraît légère) et riche (les arrangements ne cessent de se révéler à nous au fur et à mesure des écoutes), homogène, dont seule la voix se porte aux avant-postes (et cela est tout relatif puisqu’elle paraît s’insérer dans chaque composition et paraît nimbée d’une sorte de brouillard réconfortant).

4 titres entre cohérence et personnalité forte.

Chaque titre possède une véritable personnalité, une force de caractère presque vitale. Paranoïa, malgré un titre qui pourrait laisser penser à une quelconque noirceur, est un morceau à la rythmique implacable, presque tribale, tandis que Levitation free, qui ouvre l’EP, est un morceau qui nous amène à dépasser nos limites The world is in your hand, lui, ouvre le champ des possibles. Nous pouvons tous atteindre le but que nous voulons atteindre, tout n’est qu’une question de volonté. Le monde nous appartient puisqu’il se trouve dans nos mains.

Enfin, Little Lola, qui clôt l’EP, est un morceau dont l’entame diffère presque radicalement du reste de l’EP, avec un base très pop, pas dream pour le coup, avant de retourner aux amours premières du groupe. Le voyage, en 4 titres, est donc saisissant, nous fait effectivement quitter la terre pour rejoindre les nuages, dans le bleu du ciel.

Nous n’avons désormais qu’une hâte, vous dévoiler le nouveau titre et nouvelle vidéo de Levitation free ! On vous donne donc rendez-vous vendredi (avec une petite interview de Sébastien Jamet si tout se passe bien).

levitation free the world is in your hand

Site officiel de Levitation Free

On pense à Lesneu

Nous retrouver sur FB, instagram, twitter et Tipeee

Comments (1)

  • [ VIDEO ] LEVITATION FREE, The one, aérien. - LITZIC

    […] vous avons parlé il y a peu de Levitation Free dans un bel article (si on ne se lance pas des fleurs de temps en temps, personne ne le fera pour nous) revenant sur le […]

    Reply

Ajoutez un commentaire