ARNAUD GAUTHIER La mélodie sanctuaire

arnaud-gauthier-la-melodie-sanctuaire-chronique-litzicIl est parfois étonnant de constater à quel point un livre peut vous faire de l’effet. Des fois, il y parvient par des qualités d’écriture, d’autres par une histoire qui semble si réelle que nous en perdons nos repères. C’est ici précisément le cas de La mélodie sanctuaire d’Arnaud Gauthier (Le mot et le reste).

Nous vous présentons le livre en une phrase ou deux. Alex Grant Zyler, rock star reconnue, accouche d’une mélodie si pure qu’elle procure des émotions inédites chez qui l’entend. Cette découverte attise les passions tout comme elle semble intéresser des pontes de l’industrie musicale désireux d’en étudier la moelle et d’en tirer un gros profit.

Nous n’en disons pas plus tant il est important de lire ce bouquin. Pourquoi ?

Parce qu’il oscille entre thriller et documentaire, tout en étant pure fiction, se basant sur des discours à la fois métaphysiques, ethnologiques et religieux, et musicaux.

Parce que son découpage est habile, malin, et surtout, comme l’air découvert par Alex Grant Zyler, nous rend complètement accroc.

Parce que, et c’est là le plus beau, ce roman nous paraît à ce point crédible (à un ou deux détails près) que nous en venons à nous demander si cette fameuse mélodie sanctuaire n’est pas étudiée par quelques scientifiques avides et jusqu’au-boutistes.

Il nous est très dur de ne pas nous emballer et de faire nos fans dans cette chronique tant le souffle que dégage le roman d’Arnaud Gauthier nous a dévasté. Nous y retrouvons ce que nous aimons par-dessus tout : un esprit rock, une énergie épique, un suspense insoutenable. En gros, presque la sainte trilogie Sex drugs and rock n’roll.

Nous aimons particulièrement l’approche biographique de ce groupe factice, Heart Vigilantes, introduite dans les sphères actuelles de la pop musique. Nous aimons que cela soit crédible puisque conté par Elias Wylon, journaliste musical (tandis que l’auteur du roman est lui musicien, compositeur et producteur de musique de film, de séries et de documentaires, ce qui apporte, nous le répétons, une approche très crédible de l’ensemble), qui a suivi les pérégrinations du fameux groupe jusqu’à la découverte de la mélodie sanctuaire (et même après).

Nous aimons que les ficelles qui auraient pu être grosses comme l’ego de n’importe quelle rock star (à vous de choisir qui vous haïssez pour ce manque de modestie) soient au final fines comme une corde de mi-aigu. Les rouages sont parfaitement huilés dans cette histoire qui ne manque ni de rythme ni d’imagination. Bref, il s’agit presque d’un livre parfait, dans son fond comme dans sa forme.

Qu’ajouter de plus à cela ? Que la musique fait partie de nous depuis la nuit des temps, que nous ne pourrions vivre sans elle, même si cela pouvait nous jouer, un jour ou l’autre, un tour pendable… si la mélodie sanctuaire existait véritablement. Mais n’est-ce pas le cas ?

Comments (1)

  • PATRICE GAIN Terres fauves, thriller en terrain hostile. - LITZIC

    […] Autre roman du même éditeur, La mélodie sanctuaire […]

    Reply

Ajoutez un commentaire