MATTHIEU DAVETTE “Pause café”

matthieu-davette-auteur-du-mois-litzic

crédit photo : Nicolas Tourrenc

Découvrez un nouveau texte de Matthieu Davette, Pause café.

Farid à côté de moi, actionne sa souris, clique et reclique. Son téléphone sonne. Il rigole, « Patrick ? Ah non, c’est Eric, ah ah ». Il rit trop fort. Alain passe dans le couloir une première fois, on entend son jean frotter d’une jambe sur l’autre. Il tousse trop fort. Il repasse aussitôt dans l’autre sens. Cédric décroche son téléphone et numérote. Il n’a pas désactivé le son des touches. Boup. Bib. Bip. Boup. Il est 15h35. Je m’endors. La porte à battant du couloir est poussée et se rabat dans un grand fracas.

Il fait beau dehors. C’est le printemps dans quelques jours. Je me suis couché tard hier. Je pense au groupe Fauve, va savoir pourquoi. À cause de cette chanson où le gars parle de sa vie en entreprise. Farid parle trop fort et se vautre dans son siège, clique et reclique. Cette fois je me lève et descends prendre un café. Au passage je propose à Cédric qui me suit. Nous sortons. Le soleil de fin d’hiver éclaire un morceau de terrasse. Je me positionne sur ce coin de douce chaleur et attends. Un groupe de commerciaux fume des cigarettes. L’un dit, « Ils devraient installer des chaises longues ». C’est dit à mon intention, mais non, une chaise longue ne me dit rien. Alors je dis « ça me suffit là, c’est déjà très bien comme ça ». Cédric se marre et reste à l’ombre finir sa cigarette, ce qui m’étonne, mais je n’insiste pas. Je tiens à profiter et ferme les yeux. Tu apparais distinctement.

Ce texte est publié avec l’aimable autorisation de Matthieu Davette.
© Matthieu Davette – tous droits réservés, reproduction interdite.

Retrouvez l’univers de Matthieu Davette à travers les textes “Notre Histoire“, “Le printemps à nouveau” et “L’écrivain“.

Retrouvez également l’interview qu’il nous a accordé à ce lien.

Suivre Matthieu Davette sur FB

 

Ajoutez un commentaire