[EXTRAIT] INTRO au recueil Ô! Bonheur des maux

Texte d’intro au recueil Ô ! Bonheur des maux d’Elsa Dussert publié chez Édilivre.

Pour illustrer notre chronique du recueil d’Elsa Dussert, notre auteure du mois d’octobre, découvrez son intro qui en dit long sur la capacité d’Elsa à jongler avec la rime, avec une légèreté, une grâce (et une presque auto-dérision) qui fait du bien.

Intro

Ma mère m’a dit : la poésie.
Moi ? La poésie ?
Respecter la métrique étriquée de la poétique,
Se conventionner.
Moi, la poésie, je n’ai jamais compris !
Mon cursus universitaire, mes 6 ans de galère,
Sur les bancs en ramant, constatant, épuisée, Aristote, les litotes, qu’on décortique et qu’on mastique
Jusqu’à les rendre trop élastiques pour mon esprit trop peu…critique !
Mais ma mère m’a dit : la poésie !
De jouer avec les mots elle m’a conseille.
D’arrêter de m’apitoyer elle m’a ordonné !
Alors le cerveau récolté je lui ai rétorqué : la poésie, non merci !
Mais jouer avec les mots, je dis « banco » !
Et je braque la banque de mon cerveau où les mots se reposent et disposent
De trop de temps lattant.
Ça me tend !
Moi ce sera en écrivant
Que j’aurai le cran
De dire le navrant.
Essayer contre toute attente
De faire vibrer l’indicible sur les cordes sensibles
D’une humanité blessée, blasée, mal engagée.
J’écris, je cris, et les mot raisonnent !
Mes mots : votre musique ; à chacun son rythme poétique !
En avant la musique !
Accordez vos esprit, gratouillez vos cordes sensibles et laissez-vous porter
Par la légèreté animée de mes mots évadés de leur sombre repos.

Ce texte “intro” est publié avec l’aimable autorisation d’Elsa Dussert.
© Elsa Dussert– tous droits réservés, reproduction interdite.

ELSA DUSSERT intro o bonheur des maux

Liens utiles :

son compte FB
Sa page FB
Son autre page FB
Trouver son recueil Ô! bonheur des maux ICI

 

Retrouvez le portrait d’Elsa Dussert ICI
Découvrez une autre nouvelle d’Elsa Dussert, Sacrée Truite
Découvrez une autre nouvelle Faits Réels d’Elsa Dussert
Et retrouvez également la chronique du recueil Ô! Bonheur des maux ICI

Ajoutez un commentaire