Ralph Of London – Yellow Sky Highway ( Autoproduit)

ralph of london yellow sky highwayDisponible chez SHIT POP CORPORATION, sorti le 8 Avril 2022.

Après une entrée remarquable avec le titre Rose of shames, le nouveau album de Ralph Of London affirme sa personnalité. Le groupe constitué autour de Ralph Philipps ne se limite pas à reproduire des motifs déjà mille fois pratiqués, au contraire : la nouvelle formule Shit-pop, comme se plait à qualifier le compositeur Anglais, propose une musique vibratoire qui se transmet de manière spontanée. On ne s’ennuie pas un instant, chacun des 5 titres de Yellow Sky Highway va à l’essentiel.

Sortie de l’ombre

Revenons un peu en arrière en 2020 avec le deuxième album Potato Kingdom, injustement peu relayé par la presse musicale. On y perçoit déjà cet aspect Do It Yourself, notamment avec le single Dotty, dont les dissonances présagent de ce que deviendra l’identité même du groupe Franco-Anglais. Satuns sign issu du même disque, illustre cette sonorité Lofi, tout en dépoussiérant les clichés d’une Brit Pop conventionnelle. Synthés analogiques, guitares désaccordées, textes fantasques. Derrière ce décorum, c’est tout un univers tragique qui s’exprime jusqu’à sublimer le moindre détail pour mieux le ridiculiser. On retrouve tout cela dans Yellow sky highway.

Une liberté musicale

Dans son rétroviseur, Ralph a déjà parcouru plusieurs miles, en témoigne son premier disque Longformacus daté de 2016 ( les délicieux Hair Shirt ou A Song For The Gamekeper) où le compositeur trimballe sa nonchalance désabusée. Par extension, on pense aux débuts de Beck ou encore au cultissime Forest For The Trees. Volontairement, Ralph appose à ses compositions cette particularité expérimentale tout en gardant une ligne mélodique efficace. Tout ce chemin parcouru porte ses fruits et trouve une forme de concrétisation dans ce nouvel EP plus qu’abouti.

Yellow Sky Highway

Derrière une pochette singulièrement sobre, presque organique, les arguments ne manquent pas pour qualifier cet EP de remarquable. Les influences affluent du côté de Cass McCombs, et d’une multitude de déviances folkiennes, sans pour autant mettre de côté la pop acidulée héritée de Pulp. Avec ses multiples rebonds rythmiques, le disque n’est jamais statique, et fait preuve d’une inventivité notoire. La voix de Diane Verspeeten renforce le trait mélancolique caractéristique des compositions du dandy Anglais. Bref, le futur s’annonce excitant.

ralph of london yellow sky highway

RALPH_OF_LONDON ©Djavanshir

Infos complémentaires

bandcamp officiel : https://ralphoflondon.bandcamp.com/
Single Dotty 2020 : https://www.youtube.com/watch?v=hOFQpLx5PCw

Chronique The Potato Kingdom : https://litzic.fr/chronique-musique/ralph-of-london-the-potato-kingdom/

Franck irle

Elevé dès mon enfance aux vinyles, initié au piano et à la guitare, première révélation avec les Beatles à l’âge de 8 ans issue de la discographie de ma mère. Autre révélation avec Jack Kerouac, et la beat generation durant mon adolescence. Je me suis décidé à écrire des chroniques sur un blog dédié à la musique Francophone souterraine ( Jean Le Fennec, Wertheimer, Alain Kan…) et depuis ? Je dévore les disques au quotidien, participe avec WhatTheFest en tant que bénévole pour des concerts sur Montpellier ( Lingua Ignota, Anna Von Hausswolff).  Ci-joint une photo polaroid un peu floue ! Je compose aussi et travaille sur un projet solo, Zero Circle : https://zerocircle.bandcamp.com/

soutenir litzic

Pour faire en sorte que litzic reste gratuit et puisse continuer à soutenir la culture

Nous retrouver sur FB, instagram, twitter

Comments (1)

  • JOI ( Jerk Off Instruction) - Mk1 - LITZIC

    […] Lire une autre chronique de Franck ici […]

    Reply

Ajoutez un commentaire