ADA LEA deux singles The Party + Mercury

Ada Lea the party+mercury singlesADA LEA album WHAT WE SAY IN PRIVATE (dispo le 19 juillet chez Saddle Creek)

Pop délicate, qui commence sur quelques arpèges légers de guitare, avant que le piano se fasse délicatement entendre. Ada Lea, avec The party, nous berce de la plus belle et délicate des façons.

Il est très dur de ne pas penser à d’autres artistes féminines du genre, possédant elles aussi ce petit grain de voix qui fait mouche, qui porte une émotion toute contenue, donc forcément bouleversante. Nous pensons à Cat Power, à Feist.

Ce morceau, écrit suite à une soirée magique passée avec des amis, Ada Lea dit de lui : “Je voulais capturer cette délicieuse insatisfaction de la soirée ; être tous ensemble mais avoir envie que quelque chose de plus se passe, se contenter du pouvoir qui nous a tous réunis à ce moment précis. C’est la vie pourtant… n’est ce pas ? Quand tu vis vraiment le moment présent, tu rentres chez toi et tu voudrais le revivre encore et encore.”
The party réussit à retransmettre parfaitement ce sentiment de légère mélancolie pleine d’espoir.

Un album qu’il nous tarde de découvrir

Pourtant, la canadienne a de quoi se démarquer de ces deux autres chanteuses/compositrice de talent, à savoir un son bien à elle, inspiré du son indé de ses dernières années. La preuve avec Mercury, morceau pop plus enlevé, mais toujours dans cette veine intimiste qui nous plaît tant.

Nous notons également une esthétique visuelle forte, provenant du fait qu’Ada Lea (Alexandra Levy de son vrai nom) est également peintre. L’ensemble forme donc un canevas complet à même de servir sa musique de la plus belle des façons.

Ces deux titres sont extrait de son album WHAT WE SAY IN PRIVATE qui sortira le 19 juillet chez Saddle Creek. Il nous tarde de l’entendre.

Site officiel Ada Lea

Vous aimerez aussi Hand Habits

Ajoutez un commentaire