SEGFAULT L’avenir s’annonce sombre et réjouissant

segfault hello worldSegfault, EP 4 Titres Hello World (sortie le 10 mai).

Hello world… Et il nous répond fuck. À sa manière. Le 4 titres Hello World de Segfault nous plonge dans un univers électro, post-rock, pour une vision poisseuse d’un avenir 2.0 corrompu par on ne sait quelle forme d’intelligence artificielle.

Warszawa 2242.

Nous essayons d’appréhender l’œuvre comme elle s’impose à nous, massive, brute, d’une richesse difficile à appréhender tant elle semble abolir les frontières telles que nous les connaissons. Un peu comme si Jean-Michel Jarre rencontrait ACDC et que leur rejeton, fruit d’un amour impossible et interdit, se nommait Segfault.

Détroit 2242.

Inutile de dire que nous sommes ébranlés dans nos certitudes. Quand un piano se fraye un chemin à travers la masse grouillante d’idées galopantes, névrosées, c’est pour mieux porter l’émotion vers son apothéose, précaire, car sans cesse bousculée par des choix artistiques forts. En gros, ne vous attendez pas à être caressé dans le sens du poil, restez sur vos gardes car tout peut survenir au détour d’une allée mal éclairée.

Lhassa 2242.

Pourtant, Hello World est éclairé par un sens poussé de la composition. Instrumental à 100%, il nous délivre un message qui n’en est pas moins clair (même s’il reste métaphysique, donc sans réponses). Ruptures/cassures, moments d’accalmie, passages aériens traversant les souterrains de nos psychés, Segfault reconstruit une musique qui se veut sensorielle, épaisse, pleine d’aspérités, d’une beauté cruelle car inexplicable.

Thebes 2242.

No future disaient les punks. Le futur nous appartient-il encore ? nous interroge Segfault. Hello World s’impose à nous comme une évidence, douloureuse, mais belle à se damner, si tant est que vous soyez réceptifs à cette expérimentation rétro futuriste cyber punk post-rock (rien que ça).

Un groupe à suivre de très très très près.

Le projet est complet, autant visuel que musical, avec un scénario à découvrir, via des trailers sur youtube. A vous de découvrir les 3 suivants (nous vous mettons le premier à suivre) :

Segfault est sur FB

et possède aussi son site officiel ICI

 

Si vous aimez les musiques progressives, c’est par

Une pensée sur “SEGFAULT L’avenir s’annonce sombre et réjouissant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.