CLOUD NOTHINGS The echo of the world

Clip à proscrire si vous souffrez d’épilepsie. Ce qui est fort dommage. Enfin rien n’empêche de le regarder les yeux grands fermés et les oreilles grandes ouvertes. Parce que cet Echo of the world est épique, entame fort pour ensuite s’apaiser, sans toutefois gommer une certaine noirceur.

Rock, puissant, avec ce petit truc en plus qui fait qu’il dégage un supplément d’âme pas dégueulasse, Cloud Nothings annonce son nouvel album Last building burning (wichita recording/ [PIAS]) pour le 19 octobre prochain. 7 titres massue à écouter d’une traite…

Si toutefois vous avez la capacité d’en ressortir autrement que KO.

Comments (1)

  • CLOUD NOTHINGS Last building – LITZIC

    […] en milieu d’album deux titres qui cassent cette monotonie hyper ventilée (on pense à The echo of the world et […]

    Reply

Ajoutez un commentaire