FATHER JOHN MISTY God’s favourite customer

father john misty – god’s favourite customer

Father John Misty n’est pas un prédicateur baptiste Américain. Enfin si, il est américain, mais pas prédicateur, révérend ou que sais-je encore. Non, Father John Misty est musicien, auteur, compositeur, et il revient avec son 4 éme album, God’s favourite customer (Bella union/ Pias), sous ce nom.

Le moins que nous puissions dire, c’est que l’Américain est productif car, tous patronymes confondus, il en est à 12 albums depuis 2003. Le ratio est bon, presque un an album par an, sa productivité à de quoi en faire baver plus d’un, d’autant plus que cette hyperactivité n’est pas synonyme de travail bâclé.

En effet, dès les premiers accords de Hangouts at the gallows, nous sommes aspirés dans l’univers de Joshua Tillann (son vrai nom). Celui-ci oscille pourrait se décrire comme du rythme & blues, parfois auréolé d’accents pop. Mid tempo assumés, ballades, morceaux plus rythmés se mélangent dans ce disque aux multiples visages.

Pour autant, la cohésion est présente du début à la fin. Nous ressentons un auteur faisant exactement la musique qui lui correspond, un musicien en pleine possession de son art. Un souffle de sincérité déferle sur ces 10 titres à la production juste parfaite, sur laquelle nous retrouvons beaucoup de piano, des guitares folks, une batterie assez légère, du xylophone, une pointe d’harmonica, de flûte, de cuivres, le tout étant harmonieusement mixé.

Pour ceux qui connaissent, nous retrouvons dans sa voix certains accents proches de ceux de Rover. La voix de Father Jolhn Misty est posée, délicate, ne manquant pas d’un certain lyrisme, inspirée, par et pour une pop contrastée, allant parfois puiser des inspirations du côté de l’Angleterre, ou purement américaine lorsqu’elle se couple à une musique folk teintée d’élément country (très discrets cependant).

Tout ici est travaillé avec précision : arpèges, notes éparses de piano, arrangements riches, nous retrouvons un soucis du détail poussé. Celui -ci, loin de nous décourager, nous pousse plus loin dans l’exploration de ce disque qui nous révèle alors ses saveurs au compte goutte. Pour notre plus grand plaisir cela va sans dire. Les compositions ne manquent jamais de souffle, la tracklist est bien équilibrée également, faisant qu’aucun temps faible n’apparait.

Attrayant, accessible, plutôt optimiste dans sa tonalité (et sa totalité), God’s Favourite Customer est à conseiller à tous les amoureux d’une pop aventureuse. Car si l’ensemble tient remarquablement la route, c’est aussi grâce à des petits riens qui font la différence, tant dans l’inventivité de la production que dans la diversité des ambiances proposées. Nous noterons également que Father John Misty excelle indiscutablement dans les balades qui se prêtent à merveille à sa voix de velours.

Un disque qui s’avère vite indispensable lorsque la journée dérape. Nous reprenons vite confiance à l’écoute de ces dix titres : finalement la journée sera belle. Et Father John Misty n’y est certainement pas pour rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.