MICHAEL CAINE Faire sauter les barrières

michael caine et que les barrières sautent chroniqueMichael Caine, Et que les barrières sautent ! Aux Éditions BakerStreet.

Peut-être son nom ne vous dit-il pas grand-chose, mais vous connaissez son visage. Michael Caine est un acteur anglais né en 1933, connu pour ses rôles de jeune premier dans les années soixante (Alfie le dragueur, Zoulou, Ipcress danger immédiat…) puis de seconds rôles marquants (L’éducation de Rita, Hannah et ses sœurs, La trilogie Batman de Christopher Nolan….). Il se raconte dans cette biographie résultante (ou inspirée) d’une master class sur le métier d’acteur enregistrée pour la BBC. C’est pour nous l’occasion de découvrir Sir Michael Caine, l’homme derrière l’acteur.

Un acteur de théâtre.

Michael Caine est né dans un milieu modeste, ouvrier. Son père n’ayant pas eu la chance de faire des études travaille à l’usine. Sa mère, elle, fait des ménages. Quand vient la Seconde Guerre mondiale, son père s’enrôle dans l’armée. Avec sa mère et son frère, Michael vit des heures difficiles. Mais après, il a la chance de pouvoir suivre des études et, par un jeu du hasard, se prend de passion pour le théâtre. Il veut devenir comédien, coûte que coûte. Il fait donc ses classes dans un petit théâtre, allant jusqu’à apprendre une cinquantaine de textes par an (soit un texte par semaine), avant de rêver de cinéma.

Mais le chemin est semé d’embûches. Pourtant il réussit à percer, à force d’obstination, de sérieux et de travail. Sa carrière décolle avec son premier grand rôle au cinéma, celui d’Alfie le dragueur (il n’avait pourtant pas été retenue pour le rôle au théâtre), les propositions abondent, pour des films ou téléfilms. Tous ne sont pas des succès, mais il persévère jusqu’à sa prise de retraite à soixante ans.

Sans son ami Jack Nicholson, il ne se serait jamais remis au cinéma. Mais il s’y remet, avec énormément d’envie et de talent. Aujourd’hui âgé de 86 ans, il n’envisage toujours pas de prendre sa retraite.

Plus qu’une biographie.

Et que les barrières sautent s’avère bien plus qu’une simple biographie. En effet, si Michael Caine revient sur sa vie, sur sa carrière, sans rien omettre de ses erreurs quant à des choix de films (ou de certains de ses comportements), il en profite pour distiller des conseils importants, comme n’importe quel grand-père (ou homme de sagesse) pas encore sénile. L’aspect le plus évident étant que cet acteur à non seulement toute sa tête, mais qu’il est de plus sacrément lucide sur la société, sur qui il est et sur les ramifications entre son métier et les autres professions.

Nous nous expliquons. Michael Caine délivre dans cette biographie de nombreux conseils qui peuvent servir à tous quelque soit notre milieu professionnel (être ponctuel, poli, préparé, c’est à dire dans son cas connaître parfaitement son texte, savoir où se trouvent les lieux de tournage…). Il enfonce peut-être certaines portes ouvertes, mais mieux vaut un bon rappel qu’une bonne gamelle. Toujours est-il que ses conseils sont pleins de bon sens et sont évoqués avec un ton tout sauf paternaliste, un peu comme si vous discutiez avec un vieil ami.

Faisant preuve d’humour, d’assez de recul pour ne pas paraître pédant, Michael Caine n’est pas désincarné en une sorte d’entité mystique. Au contraire, son côté humain, son profond amour de sa famille, de ses proches amis, tissent avec nous un lien de profond attachement. Nous aimons la légèreté de son ton, son humour très british, sa capacité à rire de lui-même également.

Un homme, c’est tout.

Parce que Michael Caine est peut-être une star, ayant remporté deux Oscars, fréquentant des gens qui sont des légendes (Nicholson, Dicaprio, Elizabeth Taylor, Sean Connery etc…), mais il n’en reste pas moins un être humain qui ne s’est pas fourvoyé dans la lumière des projecteurs.

C’est en cela que ce livre se révèle pertinent. Michael Caine n’a pas oublié ses origines modestes, est parfaitement conscient de sa richesse financière mais l’est encore plus de sa richesse en tant que personne. Il s’est enrichie au contact d’autres acteurs, de réalisateurs, d’anonymes ou de célébrités, car il a su, même dans ses moments de déroute, trouver du positif à chaque situation pour se remettre en question et continuer à s’améliorer (une fois encore professionnellement et humainement).

Si sa carrière n’est pas forcément connue de tous, tout le monde peut en revanche commencer à s’y intéresser. Parce qu’il est toujours bon de s’intéresser à des personnes qui ont su rester, de bout en bout, qui elles étaient, malgré le succès et l’argent.

Nous, on dit bravo Monsieur.

 

Autre biographie : Cerrone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.