SMAC DE SAINT-BRIEUC Une nouvelle identité originale et pertinente

bonjour minuitAdieu La Citrouille, bienvenue Bonjour Minuit.

Nous avons pu évoquer dans l’article dédié à Babs que la SMAC (scène des musiques actuelles) de Saint-Brieuc allait changer d’identité pour la rentrée de septembre. Ce changement d’identité survient après pas mal de nouveauté au sein de cette structure incontournable de la ville et du département.

En effet, un fort renouvellement s’y est imposé. Nouvelle direction, nouveau cap artistique quant à la programmation de la salle, mais également renouveau du lien avec le quartier dans lequel est implantée la SMAC. Seul l’ancien nom demeurait, plus forcément très à jour ni évocateur de tout ce chambardement.

Hier soir, lors d’une conférence de presse, cette nouvelle identité nous a été dévoilée. La Citrouille devient Bonjour Minuit (à partir de la rentrée de septembre). Ce choix, osé par son originalité, s’avère un trait d’union entre l’histoire de cette SMAC (anciennement MJC) et son développement futur.

Pourquoi ce nom ?

Nous n’osons pas imaginer le brainstorming intensif (et probablement source de tension) qui a permis d’aboutir à ce nom qui, après la surprise passée, s’annonce comme parfaitement pertinent et censé.

Nous pouvons dire qu’il est un clin d’oeil à l’ex-MJC du Point du Jour, qu’il est, comme dans le compte de Cendrillon, une transformation survenant à Minuit (le fameux carrosse qui redevient citrouille, la Citrouille devenant Bonjour Minuit), il est également synonyme des activités de cette SMAC autant diurnes que nocturnes. Bonjour Minuit est également une évocation de la place sur laquelle la structure est implantée, la place Nina Simone qui, en 1987 avait sorti une compilation nommée Lady Midnight.

Nous y voyons aussi le renouveau d’une salle, d’un quartier et d’une ville qui cherche à aller de l’avant. La nouvelle équipe, dont les mots d’ordre sont bienveillance et accueil affirme leur identité et porte au bout de ce nouveau nom un projet qui s’annonce réjouissant, pour tous, habitants du quartier et de la ville, musiciens venant répéter dans les studios, artistes en résidence et ceux sur le devant de la scène.

Le futur s’annonce réjouissant, vous ne trouvez pas ?

Découvrez plus d’infos sur le site de la SMAC ICI

Articles en relation avec la SMAC ICI et ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.