QUIET ISLAND Drunk

Ce groupe a de quoi séduire. Genevois, le quartet propose un pop indé plutôt bien foutue. Sur le morceau Drunk, nous retrouvons tous les ingrédients nécessaires à une telle musique : guitare folk, arpèges électriques, une batterie plutôt légère et expressive, des choeurs chiadés. Rien à dire. Ce qui nous plaît d’entrée de jeu, c’est ce chant légèrement mélancolique qui, pausé sur des mélodies lumineuses apporte un contraste saisissant, ou l’intime se mêle à l’universel.

Nous notons également que la structure du morceau évite la répétition, que la production est également au diapason. Le son est bon, bien mixé, et laisse présager un album, Telescope, de très belle facture (mais dont nous devrons attendre la sortie cette automne). Quiet Island est donc un groupe à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.